Alors que les entreprises commencent à peine à se mesurer aux enjeux du Big Data, de nouvelles questions se posent sur l’utilisation efficace et intelligente de la donnée. Le passage au Smart Data est le nouveau défi qu’elles devront maîtriser pour faire de leurs données la clé de leur succès auprès de leurs clients.

 

Le Smart Data ou l’art d’exploiter intelligemment ses données

La chaîne d’hôtels américaine Red Roof Inn’s ne dispose que d’un budget informatique et marketing réduit, bien loin de la force de frappe de ses gros concurrents aux États-Unis. Avec un peu d’astuce, elle est pourtant parvenue à trouver le moyen de gagner à coup sûr des parts de marché sur un marché réputé hyper-concurrentiel.

En mettant en place un système de collecte en temps réel des données d’annulations de vols (2 à 3 % des vols aux États-Unis), la chaîne hôtelière a ciblé les voyageurs qui se retrouvaient soudainement sans avion mais avec un besoin urgent d’hébergement pour la nuit. Cette stratégie gagnante leur a permis d’obtenir 60 % de réservations de dernière minute en plus. Simple, mais il fallait y penser.

 

Le Smart Data consiste à exploiter intelligemment ses données pour les transformer en avantage compétitif.

 

La révolution du Big Data n’est que le premier défi de la gestion des données

Avec la révolution du Big Data, des milliards de données s’accumulent désormais chaque jour dans les infrastructures et les bases de données de milliers d’entreprises. Aujourd’hui, que font-elles de ce trésor de guerre ? Certaines découvrent qu’elles ont du mal à exploiter correctement ces données, parce que celles-ci ne sont pas structurées comme il le faudrait. D’autres, parce qu’en limitant leur transformation à une partie de leur système d’information, comme les outils d’analyse, elles n’ont fait que créer des goulots d’étranglement ailleurs. Alors elles se contentent de conserver leurs données en espérant pouvoir les exploiter plus tard.

« Beaucoup d’entreprises ne comprennent toujours pas qu’elles sont assises sur une mine d’or » explique Andrew W. Lo, économiste et directeur du MIT Laboratory for Financial Engineering dans le MIT Technology Review : The Rise of Data Capital. « Elles sont littéralement en train de jeter de l’or par les fenêtres parce que personne chez eux n’utilise les données, et parce que ça leur prend de la place ». Les données ne sont jamais immobiles : elles sont toujours en mouvement. Elles vieillissent et finissent par perdre la valeur qu’elles avaient au moment de leur collecte. Peu ou mal exploitée, « cette mine d’or peut vite se transformer en tas de déchets », conclut M. Lo.

 

“Beaucoup d’entreprises ne comprennent toujours pas qu’elles sont assises sur une mine d’or.” (Andrew W. Lo)

 

Votre succès ne dépend pas des données que vous possédez, mais de votre capacité à les exploiter

Le concept de Smart Data ne consiste pas à créer des « données intelligentes », mais à faire quelque chose d’intelligent avec ses données en réfléchissant à la valeur qu’elles peuvent apporter à l’entreprise et à ses différentes activités. Une réflexion qui peut être appuyée et encouragée par de puissants outils d’analyse mais qui, au final, reste une réflexion humaine.

Cette approche n’est donc pas réservée qu’aux grandes entreprises qui disposent de réserves inépuisables de données clients. Des entreprises moins grandes, comme Red Roof Inn’s, et même de jeunes start-ups peuvent trouver des moyens pertinents de s’adresser à leurs clients à partir des données à leur disposition.

Les sources de données se multiplient… les occasions de faire du Smart Data aussi

Réussir à exploiter intelligemment ses données pour les transformer en avantage compétitif n’est pas le seul enjeu « Big Data » auxquelles les entreprises sont confrontées aujourd’hui. Certaines doivent également relever le défi de la convergence des données entre points de contact digitaux et physiques. Et ce n’est que le début, car d’autres enjeux restent à venir.

Avec l’avènement annoncé de l’internet des objets (ils seront 21 milliards selon Gartner d’ici 2020), les entreprises doivent aussi se préparer à une nouvelle explosion du volume de données à traiter. Mais là où certains n’y verront qu’un nouvel enjeu « Big Data » de plus, d’autres considéreront au contraire qu’il s’agit d’une formidable opportunité d’améliorer sa connaissance client en mettant en application les principes du Smart Data.

Retrouvez également cet article sur Linkedin

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contact immédiat

En cours d’envoi
 

Suivez-nous sur Twitter

 

©2019 Tokamaq - Source d'énergie digitale

Enregistré sous le numéro 53351049735. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’État

CGV - CGU - Politique de confidentialité - Devenir affilié

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?