Vous êtes une école ou un centre de formation ?

Vous connaissez le jeu de formation Tout ça pour une soupe proposé par Tokamaq ?

Voici plusieurs opportunités que j’ai repérées et pour la plupart testées sur le terrain qui vont vous permettre de maximiser l’usage que vous pouvez faire de ce jeu dans les mois et les années à venir.

Ces opportunités sont au nombre de cinq. Enfin six. Enfin, bref, je vous les présente sans attendre ! Cet article est un peu long et je m’en excuse, mais il y a tellement de choses qui sont possibles avec ce jeu que ça me rendrait malade de ne pas vous en faire profiter !

 

1. Aider les nouvelles promotions d’étudiants à briser la glace à la rentrée

Ça, c’est peut-être ce que j’adore faire le plus lorsqu’il m’arrive d’animer des parties dans une école. On me confie un tout nouveau groupe d’apprenants lors d’une rentrée universitaire et je me retrouve avec une vingtaine d’étudiants qui ne se connaissent pas, qui se regardent en chiens de faïence et ont du mal à briser la glace alors qu’ils vont passer plusieurs mois voire davantage à étudier ensemble.

Tout ça pour une soupe est un excellent outil de team building pour créer un esprit de classe, un esprit de groupe très rapidement dans une nouvelle promotion d’apprenants. Et puis cela leur permet d’avoir une vision d’ensemble tout de suite sur la plupart des disciplines qu’ils vont aborder durant leur formation de longue durée. dont je vous encourage à organiser des parties très vite en début de cursus pour les apprenants qui viennent vous rejoindre.

 

2. Valider l’intérêt de vos futurs étudiants pour le digital lors de journées portes ouvertes

Les journées Portes ouvertes, je ne vous apprends rien, c’est un moment souvent décisif pour une école ou un centre de formation qui souhaite attirer de nouveaux apprenants et les convaincre de rejoindre ses formations.

Évidemment, ces apprenants vont peut-être visiter d’autres écoles concurrentes et se posent la question du choix de leur futur établissement. Savoir que vous proposez des jeux ludiques et pas seulement des formations classiques peut être un plus qui fera la différence, et c’est pourquoi je vous encourage à organiser des parties durant ces journées spéciales.

Si vous le faites, demandez donc à ces futurs étudiants potentiels à l’issue de leur partie s’ils ont trouvé un intérêt à faire ce jeu et s’il existe une ou plusieurs compétences numériques ou digitales qui les a particulièrement attiré en lisant les descriptions sur les cartes. Le jeu va leur permettre en effet de tester leur intérêt sur le monde du numérique du digital, et éviter d’éventuelles fausses routes dans leur cursus si jamais ils se rendent compte grâce au jeu que cela n’a rien à voir avec ce qu’ils pensaient au départ.

 

3. Tester les connaissances des étudiants lors des épreuves d’admission

On peut même aller plus loin ! Vous proposez certainement des épreuves d’admission pour valider la culture digitale de vos futurs étudiants.
Pourquoi ne pas utiliser le jeu de formation comme un outil de test et d’évaluation de leur niveau de connaissances dans ce domaine ? C’est une manière originale et pratique d’évaluer un petit groupe de candidats de manière groupée – est donc une idée qui peut vous faire économiser un temps très précieux durant cette période d’évaluation fastidieuse mais nécessaire.

 

4. Former les équipes pédagogiques, les formateurs et les intervenants

Eh oui ! Si vous n’y avez pas déjà pensé, parce que par exemple vous avez demandé à un groupe d’apprenants de tester le jeu à votre place, n’oubliez pas que ce jeu est un excellent moyen de mettre tout le monde sur le même niveau en ce qui concerne la connaissance sur le secteur numérique et digital… y compris les experts qui viennent dispenser des cours auprès de vos étudiants !

Comme vous le savez, je suis un multi-spécialiste du numérique du digital, ce qui signifie que je peux faire cours dans des disciplines extrêmement variées – au point que ça frise parfois le grand écart facial ! – mais je sais par expérience que ce n’est pas le cas de tous vos formateurs, qui sont experts bien souvent dans 1, 2 ou 3 domaines spécifiques, mais rarement davantage.

En réunissant tout le monde autour d’une partie de jeu – intervenants, experts et même vos équipes administratives – vous allez permettre à chacun de faire connaissance mais surtout d’aider les uns et les autres à comprendre et identifier les domaines d’expertise de chacun sans ambiguïté. « Mais en fait toi, tu es spécialiste de ça ! J’avais pas compris ! » ou encore « Mais ça veut dire que tu peux faire aussi un cours sur ça et ça ? C’est super, il nous manquait justement un intervenant pour le mois prochain et je désespérais de trouver quelqu’un. Est-ce que tu serais disponible ? »

Ça, ce sont des exemples d’une banalité sans nom dont j’ai été témoin au cours de plusieurs parties. On ne sait pas toujours ce que font les uns les autres, surtout quand les intervenants tournent régulièrement pour des sessions de courte durée. Organiser des parties avec les membres de votre organisation est donc un excellent moyen d’identifier des opportunités que vous auriez peut-être manquées sans cela.

 

5. Disposer d’une vision d’ensemble pour réfléchir sur vos programmes de formation

Une cinquième application inattendue pour le jeu de formation Tout ça pour une soupe que j’ai découverte en devenant référent pédagogique de plusieurs mastères, c’est de donner une vision d’ensemble très utile pour la préparation des programmes de formation et s’assurer que les étudiants destinés à devenir des décideurs et des experts du numérique et du digital seront bien formés à un maximum de disciplines indispensables pour réussir leur vie professionnelle.

Donc si vous êtes en train de réfléchir à un nouveau cursus, ou si vous vous demandez par exemple si une formation que vous proposez depuis plusieurs années ne mériterait pas un petit coup de jeune, pensez au jeu de formation comme une base simple et pratique pour faire l’inventaire des disciplines du numérique du digital… et réfléchir à ce qui peut éventuellement manquer.

 

6. Familiariser les étudiants avec les métiers du digital et la gestion de projet

Bon, celle-ci compte pour zéro parce que c’est l’objectif principal du jeu au départ, mais c’est tooujours utile de le rappeler quand même 🙂

 

Il y en a peut-être davantage d’utilisations possibles de ce jeu. Mais là, c’est à vous de vous manifester pour les proposer – et je vous encourage à le faire pour pouvoir en faire profiter tous ceux qui vous utilisent désormais ce jeu pour se former et former leurs collaborateurs au numérique et digital !
Un petit mail rapide à contact@tokamaq.com pour partager votre idée et le tour est joué – je parie qu’un petit bonus pour vous remercier ne sera pas de trop d’ailleurs !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Contact immédiat

En cours d’envoi
 

Suivez-nous sur Twitter

 

©2019 Tokamaq - Source d'énergie digitale

SASU enregistrée au RCS Rennes - SIRET 831 730 890 00017

CGV - CGU - Politique de confidentialité - Devenir affilié

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?